Médias

HR Today: « On impose des organisations agiles, sans apprendre l’agilité aux individus »

By 28. septembre 2019 No Comments

L’agilité professionnelle et individuelle est clairement l’axe prioritaire des employeurs. En parallèle, près de 60% des sondés disent souffrir de stress et de fatigue. Voyez-vous un lien avec l’augmentation de l’agilité?

Anne Dagier-Joncour: L’un des plus gros impacts de la transformation des entreprises ces dernières années, c’est la permanence et la rapidité du changement. Les entreprises doivent être agiles, en matière de processus, d’organisation, de métiers, outils. Les méthodes agiles et SCRUM sont très utiles en ce sens mais ne permettent pas aux employés de s’adapter à l’inconfort des transformations et des changements. C’est là que l’on trouve les signes de fatigue ou d’épuisement. On leur demande de travailler dans des organisations agiles, avec des processus agiles, en mode projet, mais personne ne leur apprend à devenir des employés individuellement agiles: comment aider un employé à supporter un niveau de stress élevé, à essuyer des échecs, à retrouver du sens, à redevenir ouvert et réceptif lors d’un changement, en agissant en accord avec ses valeurs tout en répondant à ses besoins et aux besoins de l’entreprise? Il faut accompagner les employés et leur apprendre à transformer les émotions difficiles en source d’énergie pour amorcer de véritables changements, pour être à nouveau épanouis, travailler de façon optimale et rester engagés.

Article

Leave a Reply